Installer la « démocratie collaborative »

[EXTRAIT – BORDEAUX EST AVENIR]

Nous devons revisiter nos systèmes de gouvernance et de représentativité en les modernisant. La démocratie représentative n’a pas aujourd’hui de concurrent sérieux en France, mais si elle n’est pas réhabilitée et renforcée et ses représentants confortés dans un cadre d’exigences réciproques avec les citoyens, elle continuera à être une machine à désillusions. Un débat et des nouvelles décisions sur le statut des élus doit nous permettre de sortir du malaise démocratique (salaire, cumul, formation, conditions de sortie de mandat…). Toutes les catégories socioprofessionnelles et tous les profils citoyens doivent pouvoir devenir élus et être utiles, parce qu’ils auront été réellement accompagnés.

Quant aux élections stricto sensu, faisons le choix de colistiers en ouvrant davantage encore les listes à la société civile. Plus en amont, communiquons le nom des colistiers qui formeront une liste, et les missions confiées en cas d’élection. Enfin et surtout, garantissons une formation initiale et continue de grande qualité des élus sur la connaissance des besoins des habitants et des territoires.

Par ailleurs, continûment, permettons au plus grand nombre de collaborer à la vision de l’avenir de la ville et aux moyens de la mettre en œuvre. Cela dépend d’une communication toujours plus ciblée sur l’existence des dispositifs de participation et de collaboration pour que chaque Bordelais soit conscient que son avis peut-être entendu, n’importe quand. Il faut surtout travailler directement avec les habitants pour définir avec eux les conditions qu’ils estimeraient les plus propices à leur collaboration (référendum d’initiatives locales, conditions de recours au tirage au sort, nature des réunions, études qualitatives, quantitatives…). Il faut soutenir les structures d’éducation populaire dans leur accompagnement du plus grand nombre à la prise de parole dans les débats. Le numérique est une carte à jouer résolument. Nous devons développer prioritairement tous les moyens de lutter contre la fracture numérique.

… La suite mercredi prochain

Retour à l’extrait précédent

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s