Les écoquartiers n’y changeront rien, si…

[EXTRAIT – BORDEAUX EST AVENIR]

Les nouveaux quartiers sont des écoquartiers. Ils sont normalement exemplaires en termes d’accessibilité grâce aux mobilités douces, aux matériaux utilisés dans la construction, à la conception d’espaces publics notamment verts, à la performance énergétique des bâtiments et, on le suppose, par la réduction des déchets à la source… Il faut nous réjouir de l’existence de ces écoquartiers qui nous permettent de construire de A à Z de vraies nouvelles innovations. Mais il reste ensuite tout à faire par les habitants pour qu’un changement s’opère effectivement et soit évaluable en termes d’économies d’énergies, de réduction de l’empreinte carbone des habitants…

L’idée que la technologie seule pourrait nous sauver est un mensonge. Il n’existe pas de produits de substitution à toutes les ressources naturelles ou aux services éco-systémiques que nous pourrions continuer à détruire, si nous ne travaillions pas sur les comportements des citoyens, alors même que nous les avons dotés d’outils et de services pour y parvenir. La « vie connectée », et les progrès qu’elle sous-tend, ne peut pas être une réponse à tout. Il nous faut entrer dans l’ère des transitions, nous inspirer de toutes les initiatives du terrain pour contaminer positivement toutes les organisations et prendre quelques décisions radicales. Bordeaux est en haut de tous les palmarès. Elle est capable, comme nulle autre, de montrer la voie. Il le faut. Les responsables politiques doivent dire la vérité même si celle-ci ne séduit pas immédiatement. La sobriété[1] est une nécessité : il faut collectivement la rendre désirable. Cette sobriété s’apprend, elle s’éduque par la volonté mais aussi par la contrainte. Cette dernière, pour être acceptée, doit être expliquée, pas uniquement par rapport à l’obligation qu’elle sanctionne, mais plutôt par rapport au risque qu’elle évite.

[1] Pierre Rabhi nous invite à une forme de simplicité et de légèreté pour retrouver du sens à notre présence au monde, une sobriété heureuse.

La suite mercredi prochain

Retour à l’extrait précédent

2 réflexions sur “Les écoquartiers n’y changeront rien, si…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s